Présentations des laboratoires de recherche et dispositifs expérimentaux

Laboratoires et unités membres

Présentations des laboratoires de recherche et dispositifs expérimentaux

Créé en 2015, SAPS fédère 7 unités de recherche, 2 unités expérimentales, 1 Unité Mixte de Service, 2 plateformes technologiques et 6 plateaux techniques, 1 laboratoire GIE sous les tutelles de l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), d’ AgroParisTech, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de l’ Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA), de l’ Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH).

Voir aussi

Dans ce dossier

L’unité mixte de recherche Biologie de la Reproduction, Environnement, Epigénétique et Développement (BREED) étudie les effets de l’environnement au sens large sur la reproduction, le développement au cours de la vie embryonnaire et fœtale et la santé des descendants. Elle associe des chercheurs et des cliniciens hospitaliers et vétérinaires pour des recherches agronomiques et biomédicales. L’objectif scientifique est de comprendre et maîtriser les mécanismes de programmation épigénétique au cours de la vie anténatale conduisant à la naissance d’un individu en bonne santé, fertile et robuste, capable de s’adapter aux changements de son environnement.
BIPAR.png
L’unité mixte de recherche de biologie moléculaire et d’immunologie parasitaires (UMR BIPAR) a été créée en 1998. L’unité est dirigée depuis janvier 2021 par Sara Moutailler, PhD, HDR (DU, Cheffe de projet recherche ANSES), Delphine Le Roux, PhD (DUa, Enseignant chercheure EnvA), Grégory Karadjian, PhD, HDR (Adjoint à la DU, Chef de projet recherche ANSES).
GABI.png
Les orientations scientifiques de GABI visent à comprendre et exploiter la variabilité génétique des animaux pour analyser la construction des phénotypes, les interactions avec les écosystèmes microbiens et l’environnement au sens large, dans un contexte de transition agroécologique.
MOSAR.png
L’unité MoSAR a pour objectif de comprendre, caractériser et prédire les relations entre l’animal d’élevage et son environnement alimentaire afin de développer des outils pour augmenter l’efficacité d’utilisation des ressources alimentaires par une réalisation optimale des performances, des capacités d’adaptation, et du bien-être. L’efficacité que nous cherchons à augmenter est l’efficacité à long terme qui de fait inclut non seulement les fonctions vitales qui contribuent à la productivité mais aussi la longévité de l’animal.
VIM.png
L’unité mixte de recherche VIM étudie les agents pathogènes d’intérêt pour la santé animale et la santé humaine : Virus à tropisme respiratoire (Influenza, virus respiratoire syncytial humain et bovin, virus du syndrome dysgénésique et respiratoire du porc), Virus et bactéries pathogènes des poissons, Prions (tremblante du mouton, encéphalopathie spongiforme bovine, variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob), et les réponses de l’hôte induites par ces agents pathogènes.
UZB_ANSES.png
L'unité Zoonoses bactériennes est regroupée au sein du laboratoire de santé animale de l’Anses, situé sur le campus de l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). Ce laboratoire créé en 1901 a été le premier laboratoire pour lutter contre les maladies infectieuses et contagieuses animales. Il continue de nos jours à bénéficier d’une réputation internationale et à exercer des missions cruciales pour la France et l’Europe en matière de santé animale et de santé publique.
UMR_VIRO.png
Les activités de l'UMR sont centrées sur les viroses animales responsables de graves épizooties ou à risque zoonotique et/ou d’émergence, qui présentent une menace pour la sécurité sanitaire de l’alimentation et la santé humaine et vétérinaire (exemple : hépatite E).
IERP.png
L'UE IERP est une structure unique (pisciculture expérimentale) en France et rare en Europe dont le cœur de métier est l'expérimentation animale sur animaux modèles (Rongeurs et Poissons) en infectiologie, domaine de l'étude des maladies infectieuses bactériennes, virales et prions. Son travail permet de participer à l'étude de maladies infectieuses avec et pour tous ceux qui travaillent dans les domaines suivants : bactériologie, virologie, microbiologie, immunologie, vaccinologie ...
SAAJ.png
Les missions confiées à SAJ sont doubles : fournir des animaux de qualité, correspondant à la demande scientifique dans le cadre notamment de recherches centrées sur le développement embryonnaire et foetal, le comportement animal et la mise au point de stratégies vaccinales ; répondre aux besoins en régimes expérimentaux des laboratoires de recherche de l'INRAE en réalisant, à la demande des régimes alimentaires particuliers.
LCH
Le Laboratoire des Courses Hippiques (LCH), installé à Verrières-le-Buisson, est rattaché à la Fédération Nationale des Courses Hippiques.

Date de modification : 07 décembre 2023 | Date de création : 16 avril 2020 | Rédaction : P. Huan